Collections en ligne

Oeuvre : Précisions - Plateau de monture d'épée ; Epée de ville | Les collections du musée | Musée national de la Marine

Numéro d'inventaire: 
5 SO 3.1

Création / Exécution: 

lieu de création : Paris
date de création : entre 1778 et 1779

Notes sur les réalisations: 
fabrication en 1778 ou 1779 (voir description des poinçons)

Dénomination: 

Plateau de monture d'épée (élément d'ensemble)

Epée de ville (élément d'ensemble)

Domaine(s): 
Description: 
Epée de ville. Garde à pas d'âne, à large plateau décoré de perles et de fleurs, fusée moulée ensuite. Le pommeau a disparu, seule subsiste la virolle.
Sur les plateaux, les poinçons ont permis de dater assez précisément la fabrication de l'épée entre 1778 et 1779. FTMF est le poinçon du Maître pour Paris : il s'agit des initiales de l'orfèvre; l'arabesque est le poinçon de charge, Paris entre 1775 et 1781; le "q" couronné, poinçon de contremarque, est celui des Maîtres Orfèvres de Paris de 1778 à 1779; enfin la tête de lion est le poinçon de décharge de Paris entre 1775 et 1781.
Cette poignée d'épée fut retrouvée par Peter Dillon sur l'île de Ticopia en mai 1826. Elle a pu appartenir à l'un des officiers de l'Astrolabe ou de la Boussole.

Matières et techniques: 

argent

Mesures: 

l. 7.8 cm, L. 9 cm

Marques et inscriptions: 

poinçon (sur la garde)
q / F T M F

Site de D/C/R: 
Date de D/C/R: 
13/05/1826
Statut(s) juridique(s): 
don
Ancienne(s) appartenance(s): 
Expositions: 

2008, Le mystère Lapérouse, enquête dans le Pacifique sud, MnM, Paris

Qui: 
Quand: 
entre 1778 et 1779