Collections en ligne

Oeuvre : Précisions - Octant | Les collections du musée | Musée national de la Marine

Numéro d'inventaire: 
11 NA 8

Création / Exécution: 

fabricant, inventeur : BARADELLE Nicolas Jacques (1701 - 1770)
lieu de création : Paris
date de création : avant 1752

Notes sur les réalisations: 
Instrument dérivé du "Sea quadrant" mis au point par Caleb Smith, de Londres, autour de 1735.

Dénomination: 

Octant

Description: 
L'’invention révolutionnaire de l’'octant par l’'astronome anglais John Hadley en 1731, permet de mesurer, de jour comme de nuit, la hauteur des astres sur des angles de 90°, soit un huitième de cercle. La précision est de l’'ordre d'’une minute d'’arc.
L'’octant mis au point par Baradelle et modifié par l’'ingénieur Savérien, sur le modèle de celui de ’Hadley, est présenté à l’'Académie de Marine en 1752 : sa visée se fait par lunette radiale. Il est un des meilleurs instruments de son époque, permettant théoriquement de donner la latitude avec une erreur de l’ordre du kilomètre.
Caractéristique de cet octant : visée par lunette radiale en laiton, sur le principe du premier instrument de Hadley ; limbe portant une double graduation -5 à 95° et 95 à - 5° ; lecture par vernier, zéro au centre.
L'octant fut progressivement remplacé par le sextant, construit à partir de 1758, qui élargit les capacités de mesure de l’octant de 90 à 120 degrés, sans en modifier le principe.

Matières et techniques: 

laiton

acajou

verre

Mesures: 

H. 55 cm, L. 50 cm, E. 1,5 cm

Marques et inscriptions: 

inscription concernant l'auteur (sur le limbe)
Inventé par Baradelle, quay de l'horloge du Palais, à l'enseigne de l'observatoire à Paris

inscription concernant le propriétaire (sur l'alidade)
Académie de Marine du Roi . 1752

fleur de lis

Statut(s) juridique(s): 
cession à titre gratuit
Ancienne(s) appartenance(s): 
Expositions: 

2002, La Marine des Lumières, l'Académie royale de Marine à Brest, 1752 - 1793, MnM Brest

Quand: 
avant 1752
Où: