Collections en ligne

Oeuvre : Précisions - Fusée incendiaire, Fusée à la Congrève | Les collections du musée | Musée national de la Marine

Numéro d'inventaire: 
37 AR 29

Création / Exécution: 

lieu de création : France
date de création : entre 1811 et 1815
date de création : entre 1804 et 1814

date de création : entre 1804 et 1814

Titre: 

Fusée à la Congrève

Dénomination: 

Fusée incendiaire

Domaine(s): 
Description: 
Fusée incendiaire peinte de couleur vert clair.
Composée de 3 parties soudées:
- le châpiteau (tête), de forme conique pointue, percée de 6 trous de 1,5 cm de diamètre. Le sommet se termine en un petit pyramidion effilé.
- un cartouche (long corps) vide, percé à son extrémité d'une lumière ( trou) de 4,5 cm de diamètre. - sur ce corps est inséré et soudé un élément de 18 cm de long, percé de 3 trous de 1,5 cm de diamètre et de 10 petits de 1 mm de diamètre.
Il s'agit du modèle Empire en raison du diamètre de 8 cm des premiers engins de la Commission de Vincennes (1811).
Patrice Bret émet le doute qu'elle soit anglaise en raison des soudures : les fusées françaises étaient plutôt rivetées (doit vérifier et examiner l'objet minutieusement). Tendance confirmée le 19/04/2004 toujours avant examen.

Matières et techniques: 

fer (peint)

Mesures: 

D. 8,4 cm, L. 110 cm, calibre 3 pouces
1 pouce = 2,707 cm

Statut(s) juridique(s): 
ancien fonds
Ancienne(s) appartenance(s): 
Expositions: 

2004, Napoléon et la mer, un rêve d'empire, MnM, Paris

Quand: 
entre 1804 et 1814
Où: