Collections en ligne

Oeuvre : Précisions - Epée d'honneur | Les collections du musée | Musée national de la Marine

Numéro d'inventaire: 
2012.9.1

Création / Exécution: 

Fourbisseur : Certain Gaspard
lieu de création : Dunkerque
date de création : entre 1745 et 1746

Orfèvre : Maison Commune (des orfèvres) de Paris
lieu de création : Paris
date de création : entre 1745 et 1746

Orfèvre : Le Bastier (18e) Charles (1er quart 18e siècle - après 1783)

Notes sur les réalisations: 
pour la lame
le poinçon d'orfèvre relevé sur la coquille correspond probablement à une réparation faite sur celle-ci, postérieurement à la création de l'épée, en raison de l' utilisation de cette épée lors des nombreux voyages du capitaine ANGUIER

Dénomination: 

Epée d'honneur

Domaine(s): 
Description: 
L'épée d'honneur est une haute distinction, le cadeau d'’un roi pour récompenser un marin ayant accompli des faits d'’armes ou une mission remarquables.
Les épées d'’honneur sont toujours réalisées en métal précieux par des orfèvres et richement décorées.
Ainsi la monture à la française est en argent, entièrement ciselée. Elle porte le poinçon des orfèvres de Paris : « E » de la Maison commune (des orfèvres) de Paris pour l’'année 1745.
La fusée, où se positionnait la main, porte les inscriptions VIRTUTIS NAUTICAE sur une voile ciselée avec cordages, roseaux, tridents et ancre tandis que PRAEMIUM, signifiant récompense, figure sur le côté opposé. Les armes de France sont ciselées dans un écu de chaque côté de la croisière, près du plateau. Le pommeau, extrémité sommitale de la garde, est orné d’'un soleil rayonnant sur chaque face.
La forte lame triangulaire est colichemarde, c’est-à-dire caractérisée par un brutal rétrécissement au tiers de sa longueur. Elle est gravée au tiers et signée au talon « Gaspard Certain Me fourbisseur au coin de la place des Armes à Dunkerque ».
Le fourreau est à deux garnitures : la chape à crochet en argent poinçonné et la bouterolle en fer. Le cuir d’'origine n'’a pas survécu aux séjours en mer du capitaine, ce qui survient fréquemment pour les épées et a été remplacé sans doute à la fin du XIXe siècle.

Matières et techniques: 

argent (fonte, ciselé)

fer (forgé, doré, ciselé)

peau = cuir

Mesures: 

L. 87 cm
sabre avec son fourreau

L. 15.5 cm (monture)
la monture est l'ensemble garde, branche(s) de garde et fusée

P. 8.5 cm (plateau de garde)

l. 3.2 cm (lame)
talon : près de l'insertion de la lame dans la monture

Marques et inscriptions: 

poinçon (sur la monture)
E / CBL

armoiries, dédicace, ancre de marine (sur la monture)
Latin
gravée
VIRTUTIS NAUTICAE / PRAEMIUM

signature, inscription concernant le lieu d'exécution (sur la lame (plat))
Français
gravée près du talon
Gaspard Certain Me fourbisseur au coin de la place des Armes à Dunkerque

Statut(s) juridique(s): 
propriété de l'Etat ; achat par préemption en vente publique ; Musée national de la Marine
Date de l'acte d'acquisition: 
22/03/2012
Ancienne(s) appartenance(s): 
Quand: 
entre 1745 et 1746