Collections en ligne

Les collections du musée | Musée national de la Marine

Oeuvre : Précisions

Numéro d'inventaire : 
25 MG 16
Création / Exécution : 
<p>maquettiste : Atelier de modèles des arsenaux<br/>lieu de création : Lorient<br/>date de création : après 1880</p><p>sur plans de : Huin (19e)</p>
Titre : 
<p>Hoche, cuirassé d'escadre, 1886</p>
Dénomination : 
<p>Maquette de bateau</p>
Genèse : 
<p>Modèle d'Arsenal</p>
Domaine(s) : 
Description : 
Présenta rapidement de médiocres performances. Celles-ci alliées à une surcharge excessive des superstructures, le firent surnommer "le Grand Hôtel" par les marins français et "la belle cible" par l'empereur Guillaume II. Ses plages avant et arrière surbaissées et constamment recouvertes par la mer, même par temps calme, le firent également rentrer dans la catégorie des "cuirassés sous-marins" selon le mot d'un amiral de l'époque. Le Hoche est représenté ici muni du côté tribord de filets pare-torpilles, dits "système Bullivant" du nom de leur constructeur. Destinés à le protéger des attaques des torpilleurs, ces filets formés d'anneaux maillés les uns aux autres, étaient portés à 9 m de la carène à l'aide de tangons munis de bras et de balancines. Ce dispositif d'un emploi malaisé et d'un poids considérable fut abandonné vers la fin du siècle lors de la généralisation des torpilles équipées de coupe-filets.
Matières et techniques : 
<p>bois <i>(peint)</i></p><p>acier</p><p>métal</p><p>laiton</p><p>fibre végétale</p>
Mesures : 
<p>H. 76 cm, l. 46 cm, L. 172 cm, échelle 1/66</p>
Statut(s) juridique(s) : 
cession à titre gratuit
Date de l'acte d'acquisition : 
1896
Ancienne(s) appartenance(s) : 
Expositions : 
<p>1998, De la Gloire au Charles de Gaulle, MnM Paris</p>
Quand : 
après 1880
Où :