Collections en ligne

Les collections du musée | Musée national de la Marine

Oeuvre : Précisions

Aller plus loin :
Numéro d'inventaire : 
17 MG 10
Création / Exécution : 
<p>maquettiste : Atelier des modèles de Paris<br/>lieu de création : Paris<br/>date de création : entre 1812 et 1816</p><p>maquettiste : Atelier de l'Arsenal de Rochefort<br/>lieu de création : Rochefort</p><p>sur plans de : Rolland Pierre</p>
Notes sur les réalisations : 
Coque réalisée à Paris. Modèle gréé à Paris
éléments du gréement et artillerie réalisés à Rochefort
Titre : 
<p>Flore, frégate de 18, 1806</p>
Dénomination : 
<p>Maquette de bateau</p>
Genèse : 
<p>Modèle d'Arsenal</p>
Domaine(s) : 
Description : 
Les frégates dites de 18, c'est-à-dire armées de canons de 18 livres sont les plus répandues sous l’Empire. Elles emmènent jusqu’à trois cent cinquante hommes d’équipage à leur bord. Ce sont les auxiliaires des vaisseaux dans les escadres, mais elles effectuent également des missions solitaires et peuvent être armées en course. La frégate La Flore a été construite entre 1804 et 1807 à Rochefort. En novembre 1811, alors qu’elle faisait partie de la division de Méditerranée, elle a sombré près de Chioggia, faisant 75 morts.
Ce modèle a rejoint la galerie de Trianon avant 1814. C’est l’un des plus beaux de la collection. Lorsque l’on retire le pont de gaillard arrière, amovible sur le modèle, on découvre l’intérieur de la « grande chambre », pièce réservée au commandant, à la fois sa salle à manger, sa chambre et son lieu de travail. Il y tient ses réunions avec l’état-major et y dort dans un hamac. En effet, il n’est pas prévu de couchette pour le commandant dans les frégates.
Matières et techniques : 
<p>bois <i>(coque, mâture)</i></p><p>cuivre <i>(doublage de la coque)</i></p><p>fibre végétale <i>(cordage, gréement)</i></p><p>ébène <i>(décor)</i></p><p>ivoire <i>(figure de proue, décor)</i></p><p>os <i>(figure de proue, décor)</i></p><p>laiton <i>(artillerie)</i></p>
Mesures : 
<p>H. 124 cm, l. 56 cm, L. 171 cm, échelle 1/48 (avec socle)</p>
Marques et inscriptions : 
<p><b>inscription concernant la représentation</b> <i>(à la poupe)</i><br/>inscription en lettres d'ivoire incrustées dans un cartouche en ébène<br/>LA FLORE</p>
Date de l'acte d'acquisition : 
1828
Ancienne(s) appartenance(s) : 
Expositions : 
<p>2009, Napoléon & Hermès, Lucques (Italie)</p><p>2014, Maquettes de la marine impériale, collection du musée de la Marine, Grand Trianon, Versailles</p>
Quand : 
entre 1812 et 1816
Où :