Collections en ligne

Les collections du musée | Musée national de la Marine

Oeuvre : Précisions

Numéro d'inventaire : 
13 MG 4
Création / Exécution : 
<p>date de création : 1780 (?)<br/>date de création : entre 1774 et 1791</p>
Titre : 
<p>Bretagne, vaisseau de 100 canons, 1766</p>
Dénomination : 
<p>Maquette de bateau</p>
Domaine(s) : 
Description : 
Modèle d'un vaisseau à trois ponts de la fin du règne de Louis XV dont le gréement a été refait au 19e siècle. Les couleurs du modèle sont conformes aux habitudes de l'époque, le décor de la poupe et de la proue n'est pas altéré mais un certain nombre d'éléments font défaut (embarcations, mâture de rechange, ancres...). La restauration du beaupré présente un anachronisme avec la position du chouquet et du bout-dehors. Le vaisseau est muni de 110 canons avec dix pièces sur le gaillard d'arrière et six sur le gaillard d'avant (renforcement de l'artillerie au moment de la Guerre d'Indépendance). Les sculptures de la poupe sont plus chargées que sur le dessin de Lubet (sculpteur en chef) mais correspondent bien au goût de l'époque. La figure de proue est semblable à celle représentée par Lubet sur son dessin destiné aux Etats de Bretagne, soit une femme drapée portant un écusson armorié, projet qui n'aboutit pas, remplacé par un lion portant l'écu de Bretagne. Le modèle présente aussi un élément que l'on ne retrouve pas dans le dessin de Lubet: la grande herpe se termine par une sculpture représentant un dauphin dont la queue se tourne vers l'avant.
Ce modèle est peut-être celui que l'amiral Pâris, dans ses Souvenirs de Marine Conservés, nous dit avoir été fait par Forfait ou sous sa surveillance en 1780. Il représente la Bretagne probablement en 1777 après sa refonte et avec ses 10 canons supplémentaires
Matières et techniques : 
<p>bois</p><p>fibre végétale</p>
Mesures : 
<p>H. 108.5 cm, l. 56 cm, L. 131 cm, échelle 1/72</p>
Statut(s) juridique(s) : 
cession à titre gratuit
Ancienne(s) appartenance(s) : 
Quand : 
entre 1774 et 1791