Collections en ligne

Les collections du musée | Musée national de la Marine

Oeuvre : Précisions

Numéro d'inventaire : 
5 AR 51
Création / Exécution : 
<p>fondeur : BAUBÉ Jean (1600 - 1681)<br/>lieu de création : Toulon<br/>date de création : 1670</p>
Dénomination : 
<p>Canon de 24 livres</p>
Description : 
Douze canons de 24 en bronze furent fondus en 1670 à Toulon par Maître Jean Baube pour l'armement du Royal Dauphin (1668-1700) et du Royal Louis (1668-1699). L'un d'eux, au moins, fut réutilisé en 1759 pour armer le Soleil Royal, vaisseau amiral de l'escadre de Monsieur de Conflans.
Cette pièce de 24 est remarquable par la qualité et la richesse exceptionnelle de son ornementation :
- Un buste de faune "issant" forme bouton de culasse et cul de lampe.
- L'inscription du fondeur est gravée en circulaire sur le dos de la tranche de culasse, entourant le buste.
- Sur la culasse, la lumière est percée au centre d'une coquille sommée de deux feuilles d'acanthe.
- En avant de cette lumière est gravé le poids du canon en livres, sur le 1er renfort.
Celui-ci est également orné d'un médaillon formé d'une couronne de laurier au centre de laquelle figure le profil contourné (dextre) du roi Louis XIV et son inscription circulaire, puis d'un soleil à rayons alternativement droits et ondés avec la devise du roi, une lettre entre chaque rayon.
- Le dessus du 2ème renfort est orné de deux anses delphinoïdes.
- La volée comporte trois séries de décorations : un dauphin contourné surmonté d'une couronne fleurde lysée à trois fleurons et deux demi-fleurons, soutenu à dextre (droite) et à senestre (gauche) de deux L opposés, le tout au-dessus de deux palmes posées en sautoir ; quatre dauphins disposés en encadrement posé sur une ancre ; à l'intérieur de l'encadrement, l'inscription relative au comte de Vermandois.
Un ruban porte la devise ULTIMA RATIO REGUM (Dernier argument des rois) que Louis XIV faisait graver sur ses canons.
- À la base de la tulipe, l'astragale est formée de mascarons alternant avec un motif végétal stylisé et entouré de part et d'autre d'un bandeau de feuilles d'acanthe.
- Sur la volée et la tulipe, des fleurs de lys sont posées en quinconce (8 visibles) plus une neuvième formant guidon sur le renflement de la tulipe.
Matières et techniques : 
<p>bronze</p>
Mesures : 
<p>l. 140 cm, L. 329.5 cm, Poids 2305 kg, échelle 1<br/>longueur : 10 pieds ; masse : 4704 livres de Paris ; largeur: 140 aux tourillons ; diamètre: 15 âme</p>
Marques et inscriptions : 
<p><b>inscription</b> <i>(sur la plate-bande de culasse)</i><br/>Français<br/>FAICT PAR JEAN BAUBE FONDEUR GENERAL DE L'ARTILLERIE ET MARINE DE FRANCE A TOLON 1670</p><p><b>mesure</b> <i>(sur le tube)</i><br/>4704 <i>(poids exprimé en livres)</i></p><p><b>devise, armoiries</b> <i>(sur le tube)</i><br/>Latin<br/>LVD XIIII D.GRATIAE FR. ET NAV. REX / NEC PLURIBUS IMPAR <i>(Louis 14 par la grâce de Dieu roi de France et de Navarre / Non inégal à plusieurs (supérieur à tous))</i></p><p><b>inscription concernant le commanditaire, ancre de marine</b> <i>(sur le tube)</i><br/>Français<br/>LE COMTE DE VERMANDOIS ADMIRAL DE FRANCE 1670</p><p><b>devise, fleur de lis</b><br/>Latin<br/>ULTIMA RATIO REGUM <i>(Dernier argument des rois)</i></p>
Date de D/C/R : 
1955
Statut(s) juridique(s) : 
don
Ancienne(s) appartenance(s) : 
Expositions : 
<p>2009, Soleil Royal. 1759-2009..., Le Croisic</p><p>2009, La Mer pour mémoire, Nantes</p><p>2008, La Mer pour mémoire, Quiberon</p><p>2007, La Mer pour mémoire, Saint-Malo</p><p>2007, La Mer pour mémoire, Rennes</p><p>2006, La Mer pour mémoire, Ile de Tatihou</p><p>2006, La Mer pour mémoire, Historial de la Vendée</p><p>2005, La Mer pour mémoire, Douarnenez</p><p>2005, La Mer pour mémoire, Saint-Brieuc</p>
Quand : 
1670